Vautour Fauve (Gyps fulvus)

 

Tu marches dans les Pyrénées, tu lèves la tête et ils sont là... A tourner au-dessus des sommets, émergeant d'une vallée ou posés sur une corniche, en groupes plus ou moins importants... Si tu ne les vois pas, c'est qu'ils vont arriver... Ou qu'ils viennent de partir... Ou que tu es aveugle...

09-11-14---Pas-de-la-Case-2.jpg

Leur population s'accroît, c'est certain... Ca pose apparemment des problèmes... Naissent des légendes rurales : attaques de troupeaux, peu vraisemblables à mon sens... Mais je ne suis pas spécialiste... Mon idée, qui ne vaut que ce qu'elle vaut, c'est que les oiseaux sont attirés par des animaux agonisants ou morts, ou par la présence d'une matrice... A partir de là, j'imagine - sans certitude - que leur survenue puisse entraîner la panique dans le troupeau et provoquer des chutes... Mais ce n'est qu'une idée... Peut-être les animaux d'élevage, avec le temps, prendront-ils l'habitude de l'irruption de ces silhouettes effrayantes que je crois inoffensives... L'adaptation est plus forte que tout... On verra bien...

12-04-19-bardenas-02.jpg

Ces oiseaux sont également bien implantés dans les gorges du Tarn, sur les falaises qu'ils survolent et contournent toute la journée... Voiliers magnifiques, dont le regard n'arrive pas à se détacher... Et puis, en quelques secondes, ils sont très loin...

12-04-19-bardenas-01.jpg

En Espagne, j'ai pu constater leur omniprésence, dans les Bardenas, partout en Navarre, dans le nord de la Castille, en Andalousie et en Extremadure... J'ai photographié cet adulte et son jeune sur une corniche des Bardenas...

Dans le parc national de Monfragüe, en Espagne, les populations sont énormes, omniprésentes... Des oiseaux passent de tous les côtés autour du promontoire où vous vous êtes installé... Ne bougez pas, restez tranquilles : tôt ou tard, l'un d'eux viendra se poser pas très loin et vous pourrez l'admirer, hiératique au-dessus du Tage paisible qui descend vers le Portugal...

Les apparitions en Limousin sont de plus en plus fréquentes... Ce qui paraît logique en regard de deux facteurs : l'augmentation de la population et la capacité de ces oiseaux à couvrir, très vite, de grandes distances, avec une grande économie de mouvement, tant ils sont faits pour le vol plané... En plus, leur large envergure les rend peu discrets pour qui observe un peu les alentours... 

J'ai vu un individu en Israël, lors d'un voyage en mars... L'espèce est présente ici, mais apparemment peu commune...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site