Martin-Pêcheur d'Europe (Alcedo atthis)

J'en connais qui ont un bol énorme avec les martins-pêcheurs... Ils s'installent au bord d'une rivière et l'un de ces superbes oiseaux vient se poser juste à côté d'eux, sur une branche dégagée, avec le lit bleu de la rivière en arrière-plan... Ce n'est pas mon cas...

12-02-17-limoges.jpg

Observations fréquentes, mais fugaces et lointaines, la plupart du temps... Ou alors, quand j'aurais pu "cartonner", pas d'appareil-photo...

J'ai découvert des terriers - c'est ainsi que cette espèce se reproduit - mais toujours abandonnés... Souvent dans d'anciennes et minuscules carrières de sable... parfois assez loin de l'eau... j'ai vu des oiseaux transportant de la nourriture, mais je n'ai jamais pu les suivre...

Une certaine année, au printemps, un oiseau faisait des passages répétées toute la journée, au-dessus de ma maison, avec de la nourriture dans le bec... Il allait assez loin et venait d'assez loin... Plusieurs centaines de mètres de trajet au minimum... Je n'ai rien pu découvrir de plus...

En Limousin, pendant la mauvaise saison, les oiseaux se montrent assez souvent au bord des grands lacs et étangs... En période de reproduction, ils occupent plutôt le bord des rivières et les petits plans d'eau...

Les effectifs fluctuent énormément d'une année à l'autre... Quand les hivers sont rigoureux, l'espèce devient quasiment "rare" les saisons suivantes... Il me semble que plusieurs cycles sont nécessaires pour une régénération complète... La vie d'un martin-pêcheur, ça ne doit pas être toujours marrant... Un oiseau précaire et beau...

J'ai observé l'espèce très souvent en-dehors de la région, dans des secteurs de marais ou de lagunes côtières, tels que la Brenne et les côtes atlantiques ou méditérannéennes...

Les photos sont conformes à mes explications liminaires : médiocres car lointaines...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site