Tadorne Casarca (Tadorna ferruginea)

Turquie et Afrique du Nord : voici les deux habitats de l'espèce les plus proches de nos régions... En cas d'observation, on ne peut écarter l'apparition d'individus de souche naturelle avec certitude, même si cette hypothèse est hautement improbable... 

Tout près de chez moi, des oiseaux se sont échappés d'un élevage privé... J'ai d'abord vu trois individus, ici ou là, parfaitement volants et farouches, sur différents étangs du voisinage... Et puis, au fil des ans, ils sont devenus plus nombreux... Peut-être une dizaine... Apparition d'une population férale ?... Je crains que non : tout récemment j'ai constaté la présence de quelques individus hybrides (j'ignore avec quelle espèce)... Tout ça ne devrait pas aller bien loin !... 

Le passage en vol de ces oiseaux, notamment au-dessus de ma propre maison, ne passe pas inaperçu : poursuites et cris sonores à gogo... Chaque fois, je suis surpris et je lève la tête, intrigué et m'attendant à tomber sur un "truc dingue"... Il va falloir que je m'y fasse... 

J'ai observé un individu en Turquie, dans le delta de Göksü... J'étais loin et l'oiseau se trouvait de l'autre côté d'une vaste lagune... Mais c'était ma première observation authentique en milieu naturel !...

Et puis, aux îles Canaries, sur Fuerteventura, j'ai surpris deux matins de suite une paire de juvéniles qui semblaient apprécier l'ombre des tamaris, au bord d'une flaque, dans un barranco rocailleux... Surpris la première fois, je n'ai pu que photographier l'un des oiseaux en vol...

16 06 17 tadorne casarca barranco de la torre 01

Mais le lendemain, j'ai été plus prudent et discret et j'ai pu faire le cliché suivant, bien caché derrière des arbustes...

16 06 18 tadorne casarca barranco de la torre 01

On remarque aisément l'aspect terne du plumage indiquant que l'oiseau est un juvénile...

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site