Engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus)

L'une de mes espèces favorites... Que je vois pourtant bien peu, ou plutôt bien mal... Crépusculaire et mystérieux, l'engoulevent d'Europe devient actif à la tombée de la nuit... Les oiseaux survolent alors, chassant les insectes, les landes ou les guarrigues, selon les régions où ils vivent... Fantômatiques et imprévisibles... 

13-05-09-adana-02-1.jpg

Il y pas mal de secteurs occupés autour de chez moi... Toujours des landes à bruyère... Je vais écouter les chants ou je les entends depuis chez moi... Ils débutent dès qu'il fait presque nuit, jamais avant... C'est incroyable, on croirait un bruit électronique, comme une radio que l'on cherche à régler sur le bon canal, ou un petit moteur qui change de régime... Ces ronronnements durent longtemps... Parfois, des claquements d'ailes les ponctuent... Les oiseaux se font entendre en vol ou posés sur des branches... 

Nombreux chanteurs aussi au col de Vence dans les Alpes-Maritimes... Cinq ou six ensemble...

13-05-09-adana-03.jpg

Une seule rencontre diurne en France... Un individu levé, en avril, dans une minuscule lande, tout près de chez moi... Marques blanches bien visibles au bout des ailes et de la queue, sur un plumage couleur feuille morte... L'oiseau fonce vers le couvert et disparaît... Jamais retrouvé...

Comment faire des photos ?... Eh bien, il suffit de faire n'importe quoi... Incroyable !... J'avais traqué l'espèce de jour comme de nuit autour de chez moi où je connaissais tous les coins... En vain !... Et puis, à l'occasion d'un voyage dans le sud-est de la Turquie, je trouve deux oiseaux sur les branches basses d'un pin, dans un parc d'Adana, une ville de plus d'un million d'habitants... Les deux photos de l'article viennent de là... Comme je l'ai dit je n'en ai pas d'autres...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site