Pigeon Ramier (Columba palumbus)

Extrêmement abondant en Limousin... Et partout ailleurs... Des rivages méditerranéens jusqu'au côtes bretonnes, du nord du pays jusqu'aux Pyrénées... Seules les Alpes m'ont semblées un peu délaissées... Je suis certain qu'il y a quelques années, avant que je m'intérèsse à l'ornithologie, les effectifs étaient bien moindres... Je crois que je parlerais de prolifération si j'avais des critères de comparaison...

En tout cas, les habitudes de cette espèce ont radicalement changé en quelques années...Installées dans les villes et les jardins, les "palombes" viennent picorer le sol à quelques mètres des passants... De plus, certains individus se reproduisent tout au long de l'année, malgré bien sûr un pic énorme du printemps à l'été... D'où des chants continuels, bien que nettement plus rares en hiver...

J'ignore si les ramiers de villes s'hybrident avec les pigeons domestiques... Je n'ai pas l'impression... J'espère que non...

08-07-15-alenya.jpg

Gros rassemblements notés en été dans la plaine du Roussillon sur des terres cultivées... D'où viennent tous ces oiseaux ?...

Je n'ai aucune idée quant aux causes de tous ces changements, mais il sautent aux yeux... 

11-07-06-ploumanac-h.jpg

Printemps et automne voient le flot immense des oiseaux nordiques nous survoler et, souvent, s'arrêter pour passer l'hiver sous nos climats... Ici, les comportements sont différents et l'on retrouve l'oiseau chassé, prompt à s'envoler et toujours sur ses gardes... On peut alors voir des bandes comptant plusieurs centaines d'individus, cantonnées un temps sur des sites riches en nourriture et formant le soir d'immenses dortoirs dans de grands arbres...

Le pigeon ramier est le plus gros représentant de sa famille... En tout cas en Europe, ailleurs je n'en sais rien...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site