Corneille Noire (Corvus corone)

La corneille noire... Neuf fois sur dix, quand un "profane" parle d'un corbeau, c'est à cette espèce qu'il fait allusion... On pourrait en faire l'emblème du Limousin, tant les "étrangers" l'intègrent dans les clichés qu'ils collent à la région... Et ils ont raison !... C'est vrai qu'il y en a beaucoup... Normalement, on lève la tête et on en voit passer une ou deux... Ou on entend ses cris dans une lisière... Cultures, bois, zones urbaines ou habitées, elle est partout... 

En hiver, on observe de grands groupes sur des champs ou des prés, mais aussi des couples ou des petits groupes isolés... Rien de tel que le cri de cette oiseau pour rendre encore plus sinistre une grise et opaque journée d'automne... Un archétype...

L'animal est pourtant intéressant... Ses comportement variés et son intelligence évidente... Un subtil mélange de méfiance et de témérité... Tentez le coup : vous passez en voiture à quelques mètres d'un des ces oiseaux, en ralentissant et il ne bouge pas... Stoppez la voiture et il s'envole... S'il est plus loin et que vous faites la même opération, il s'enfuira seulement si vous coupez le moteur... On mesure à quel point et avec quelle rapidité les comportements et les artefacts humains sont intégrés et assimilés par cette espèce ...

Pas vraiment facile à photographier en milieu rural... Distance de fuite importante... Par contre, en secteur urbain, les choses s'arrangent et la tolérance s'accroît...

On considérait autrefois - ou encore (je n'en sais rien, étant un peu largué avec les concepts taxinomiques qui changent plus vite encore que la couleur des bois en automne) - que la corneille noire et la corneille mantelée (noire et grise) formaient une même espèce... Ce n'était pas complètement débile, dans la mesure où leur répartition est franchement discriminante, avec des individus manifestement "intermédiaires" aux zones de contact... Je crois que la vérité est quelque part entre les deux théories... Le concept d'espèce étant à mon avis plus fluctuant que ce que la littérature "vulgarisée" en dit et sa prise en compte étrangement plus fixiste qu'évolutionniste... Ce qui devrait être un comble pour tout naturaliste nourri au sein de Darwin...

12-07-20-lausanne-1.jpg

Sur la photo suivante : un individu touché par un albinisme partiel... Rien à voir avec une corneille mantelée... Photographié à Oradour sur Glane... Attention à ce type d'oiseau, souvent source d'erreur pour les observateurs inexpérimentés...

L'espèce est commune partout en France... Moins abondante dans le sud-est me semble-t-il, omniprésente partout ailleurs... Tout le monde connaît l'oiseau...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site