Grand Corbeau (Corvus corax)

Il y a une vingtaine d'années encore, le grand corbeau n'était pas vraiment commun en Limousin... Nette expansion depuis... 

10-10-09-bessines-1.jpg

Pour ma part, j'ai découvert un couple tout près de chez moi à cette époque... Dans une ancienne carrière d'uranium... Depuis et tous les ans, le site est occupé, même si le nid change parfois de place... Deux ou trois jeunes à l'envol chaque année... Et il faut bien qu'ensuite ils aillent quelque part, ce qui explique peut-être d'autres installations récentes dans le secteur... Mais c'est juste une hypothèse... 

Voilà le nid... Les poussins sont dedans...

La même année, 22 jours plus tard... Deux dehors et un paresseux qui reste au lit...

L'espèce est bien présente en montagne et dans les secteurs accidentés... On la rencontre aussi bien au-dessus de 2000 mètres d'altitude que sur les causses du Massif Central ou sur les côtes rocheuses de Bretagne... Je crois ne pas trop me mouiller en disant qu'elle fait preuve actuellement d'une belle vitalité... En tout cas dans ma région...

Il s'agit du plus grand membre de la famille des corvidés (européens, ailleurs je n'en sais rien)... La taille d'une buse, à peu près... Caractéristiques en vol : queue cunéiforme, gros bec et un cou épais et saillant... La photo suivante est assez significative et montre parfaitement les différences de silhouette et de taille entre le grand corbeau (en-bas) et la corneille noire (en-haut)...

En période nuptiale, les parades sont spectaculaires : les oiseaux volent ensemble et se livrent à des acrobaties délirantes... J'en ai vu qui volaient littéralement sur le dos... 

12-05-23-villafafila-03.jpg

Grosses populations en Espagne, notamment dans les plaines à outardes de Villafafila, en Castilla y Léon... Ce sont des champs quasiment plats à perte de vue... Aucun relief et donc encore moins de falaises... Pas de carrières non plus... J'imagine que l'espèce niche sur des pylônes puisque les arbres ne font pas partie du paysage... Ici, même comportement que les corneilles noires en Limousin : au sol dans les champs, sur des poteaux électriques ou des barrières, pas particulièrement farouches bien que méfiants...

Idem dans le nord de la Norvège, où l'espèce est abondante et présente dans des secteurs peu accidentés, notamment sur les rives du fjord de Varanger... Egalement sur les falaises côtières, installés au milieu des colonies de mouettes tridactyles ou d'alcidés...

Espèce bien représentée aussi en Ecosse, un peu dans les mêmes conditions qu'en Norvège... La photo suivante a été faite sur l'île de Handa, au nord-ouest du pays...

16 05 06 handa 16

Le registre vocal de l'espèce est proportionnel - ce qui me semble logique - à son intelligence et à la variété de ses comportements... Plusieurs dizaines de cris différents notés chez les membres d'un même couple... Si l'on était enclin à l'anthropomorphisme, on parlerait presque d'un proto langage... C'est un oiseau vraiment intéressant à observer, mais extrêmement difficile à approcher... Il vous voit toujours avant que vous ne le voyiez... 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×