Pie Bavarde (Pica pica)

Un oiseau avec un cerveau... Il suffit d'ouvrir l'oeil : comportement complexe, grande variété dans les attitudes... On peut longuement observer une pie bavarde, avec elle il se passe toujours quelque chose... 

Cet oiseau vit largement au contact de l'homme, depuis les grandes villes jusqu'aux plus petits hameaux... Plus la pression humaine est forte et moins l'oiseau est farouche... On rencontre aussi quelques individus dans des secteurs plus sauvages : garrigues, cultures boisées, zones humides... Mais pas tant que ça en définitive...

Pendant une grande partie de l'année, l'espèce forme des groupes bruyants et chamailleurs au sein desquels, très tôt dès le début de l'hiver, les comportements nuptiaux commencent à se dessiner chez des couples formés pour la vie (selon mes lectures en tout cas)...Les nids sont construits haut dans les arbres et les adultes sont bien présents à proximité... Conflit avec tout ce qui approche un peu trop, notamment corneilles et rapaces...

Les âmes sensibles trouveront l'espèce cruelle... Pillages de nids d'autres oiseaux, massacres de canetons ou d'autres poussins... Mais c'est ainsi que vit la pie (vous avez vu cette allitération ? Involontaire !)... Et il n'y a rien à y redire...

race "Mauritanicus"

Une race bien particulière en Afrique du Nord... Commune au Maroc... Pica pica mauritanicus... Nombreuses observations au sud d'Agadir, principalement dans les milieux anthropisés...

mauritanicus-13-09-13-ait-melloul-01.jpg

Même comportement et mêmes moeurs que les oiseaux européens... Seules différences avec la race type, à mes yeux : une petite zone de peau nue et bleue, à l'arrière des yeux, sur les parotiques et une zone blanche plus réduite au niveau des épaules...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site