Goéland Argenté (Larus argentatus)

Encore une espèce extrêmement courante pour laquelle je me suis montré plutôt mauvais... Pléthorique sur la côte atlantique, on en voit partout... Très vite, je n'y fais plus attention, toujours à la recherche de "raretés"... Sûr que comme ça, je loupe des "trucs" (goélands pontiques, etc.)... On ne se refait pas !...

Adulte nuptial

En période de reproduction, la tête de l'adulte est blanche immaculée, sans traces sombres... En plumage internuptial, des traces grisâtres apparaissent autour des yeux et descendent jusqu'à la nuque...

Adulte internuptial

Le goéland argenté adulte, au premier coup d'oeil se distingue du goéland leucophée par ses pattes couleur chair, alors qu'elles sont jaunes chez le second, plutôt méditerranéen... 

Pour les jeunes, c'est encore une autre paire de manches... Plumage totalement différent... Il faut une certaine pratique pour les distinguer des autres espèces du même âge... Il faut trois années à un poussin pour atteindre l'âge adulte, avec toutes les phases intermédiaires induites...

oiseau de 3ème été

Vous voyez le problème sur la photo du dessus... Remarquez le plumage incomplet sur les ailes; avec des taches sombres ou "sales"...

jeune de 1er été (à mon avis...)

Ces goélands gris sont un véritable casse-tête pour le néophyte qui, de surcroît, ne vit pas en bord de mer...

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site