Pipit Farlouse (Anthus pratensis)

Très proche du pipit des arbres, avec lequel il partage certains milieux...Bec plus fin, motifs de la tête moins contrastés, aspect général du plumage plus chaud... Un vrai problème sur le terrain...

11-07-03-batz-4.jpg

Sédentaire en France, malgré une forte tendance pour les déplacements saisonniers... Parlons de transhumance... S'ajoute probablement aux effectifs un fort contingent d'oiseaux nordiques...

11-07-03-batz-7.jpg

Occupe des milieux plus ouverts... En période de reproduction, j'ai observé l'espèce sur des pâturages de montagne ou sur des prairies côtières... En Limousin, seulement sur des tourbières (Monts d'Ambazac et plateau de Millevaches) et en très faibles effectifs...

11-07-03-batz-3.jpg

Chant caractéristique : série de notes aïgues et répétées... En vol ou depuis un perchoir... Les photos de l'adulte nuptial (et chanteur) viennent de l'île de Batz, dans le Finistère nord...

06-01-25-loix-3.jpg

En hiver l'espèce adopte des moeurs relativement grégaires... Quelques bandes en Limousin sur des parcs à moutons, mais surtout des effectifs assez importants près des côtes et jusque sur les plages : Bretagne, Charente-Maritime, Camargue... L'espèce se plaît particulièrement sur les amas de varech, entre les rochers, à marée basse... L'oiseau de la photo précédente, hivernait sur l'île de Ré... Je vous laisse apprécier les différences saisonnières de plumage... Si vous les distinguez... Il y en a !...

Nicheur extrêmement abondant en Ecosse des bords de mer jusqu'aux pentes montagneuses, dans les prés et les landes...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site