Mésange Boréale (Parus montanus)

Presque identique à la mésange nonnette pour le profane... Et difficile pour l'amateur... Calotte terne, plage claire sur l'aile refermée, bavette plus étendue, flancs chamois contrastant assez avec le ventre, allure assez massive... Un casse-tête... Les cris sont différents et constituent un indice absolu...

09-03-18-faux-la-montagne-2.jpg

C'est une espèce essentiellement nordique qui touche en France la limite sud de son aire de répartition... Ici, elle est présente en montagne, dans les forêts de résineux - où je ne l'ai jamais rencontrée - et, à des altitudes plus modestes, dans des bois humides et épais...

En Limousin, je n'ai observée l'espèce que sur le plateau de Millevaches (le secteur le plus élevé de la région, contrefort du Massif Central)... Les milieux étaient toujours les mêmes : fourrés inextricables de saules sur des rives d'étangs... J'ai cherché en vain cette mésange dans les monts d'Ambazac, plus près de chez moi, et je crois qu'elle en est absente...

15 03 11 melkefoss cabane 02

Les oiseaux vraiment nordiques sont assez facilement identifiables... Nettement plus clairs, il tirent sur le gris... J'ai fait quelques observations dans la taïga du nord-est norvégien, tout près de la frontière russe où quelques individus fréquentent les mangeoires installées un peu partout... La photo du dessus montre un spécimen de cette race nordique, la comparaison avec la première photo, faite dans la région, illustre parfaitement les variations géographiques des plumages...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site