Mésange Nonnette (Parus palustris)

Très difficile à distinguer de la mésange boréale... Je retiens essentiellement comme critères la calotte noire brillante et non terne, la bavette plus étroite, le plumage des flancs assez clair, contrastant peu avec le ventre, et l'allure générale, plus gracile... Mais ce n'est pas de la tarte pour le profane... Les cris sont en fait le meilleur et le plus immédiat des critères, aigus et fins chez la mésange nonnette, plus "ronds" chez la boréale... Impossible à décrire sur les photos !...

10-12-04-malagnac-2.jpg

En Limousin, l'espèce est relativement commune, mais pas vraiment abondante... En tout cas rien à voir avec les mésanges bleues ou charbonnières omniprésentes... L'habitat est plus "spécialisé" et consiste assez souvent en bois de feuillus relativement âgés... La proximité d'un secteur humide est un facteur qui m'a paru favorable...

12-12-01-malagnac-2.jpg

Semble beaucoup moins tolérer la proximité humaine que les mésanges bleues ou charbonnières, jamais vue en milieu urbain... Pas vraiment observée - mais vraiment pas recherchée ! - en dehors de ma région... Sédentaire, avec une assez large répartition en Europe...

07-01-28-malagnac-3.jpg

Pour la reproduction, la mésange nonnette utilise un trou d'arbre... Elle chante souvent à proximité...

07-01-29-malagnac-1.jpg

Aux mauvais jours, j'ai observé assez souvent un individu - un seul - sur ma mangeoire, alors que les mésanges bleues et charbonnières allaient par dizaines... L'occasion idéale pour plusieurs des photos de l'article...

11-02-12-malagnac-1.jpg

L'espèce se joint volontiers aux "rondes" hivernales de mésanges... Elle y est peu nombreuse cependant et si l'on analyse cette donnée, on peut extrapoler sa faible abondance générale par rapport aux autres espèces... Mais tout cela, d'un point de vue scientifique, n'est pas très rigoureux...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site