Foulque Caronculée (Fulica cristata)

J'allais en Andalousie avec la ferme intention de trouver l'erismature à tête blanche et la foulque caronculée... Et de les photographier... J'avais une liste de "lagunas"  répertoriée par des guides tels que "where to watch birds in Doñana" et "where to watch birds in southern & western Spain"... J'étais excessivement confiant... Eh bien, pour les deux espèces tout s'est joué sur le fil du rasoir... Pour l'erismature, reportez-vous à son article... Pour la foulque caronculée, ce fut pire, un peu comme un but dans les arrêts de jeu des prolongations, marqué sur un cafouillage...

Il faut dire que l'espèce est très rare et fragile... Seulement présente au sud de l'Espagne et au nord du Maroc... J'ai prospecté plusieurs sites de la région de Séville et de Jerez : laguna de Medina, lagunas del Puerto de Santa Maria, Monte Algaida (près du Guadalquivir)... Nada !... Toutes les foulques furent scrutées, des centaines, avec l'espoir qui s'amenuisait à chaque fois !...Je ne m'attendais pas à ça...

Et puis, sur la fin du séjour, il me restait un site, au sud de Seville : la cañada de Rianzuela... Je n'y croyais plus vraiment, mais je voulais accomplir mon "programme"... Deux matinées passée sur place... Non loin, il y a le centre de réintroduction de l'espèce, la cañada de los Parajos... J'y étais allé préalablement pour me faire une idée, pour voir cet oiseau... Il y en avait beaucoup sur de petits étangs, toutes étaient équipées d'un collier blanc... Les deux proéminences rouges de la tête ne passent pas inaperçues... Quelque foulques macroules traînaient dans le parc et j'ai pu noter que la foulque caronculée est sensiblement plus grosse... A part ça, bien malin qui peut différencier les deux...

14 06 25 rianzuela 01

Deux matinées à la cañada de Rianzuela... Et rien !... Toutes les foulques étaient détaillées, lointaines ou proches... Plusieurs postes d'observations et rien... Le dernier jour, je repartais en voiture, longeant doucement le plan d'eau... Je repérais une talève sultane pas trop éloignée... Arrêt photo, mais envol immédiat... C'est alors qu'une foulque est sortie des roseaux, pratiquement à mes pieds... C'était une caronculée !... Mitraillage... Une petite boucle en eau libre et retour dans la végétation... Trente secondes et terminé !... Du coup, les photos sont quasiment toutes les mêmes, prises alors que l'oiseau achevait sa courte boucle et revenait vers les roseaux... L'observation s'est faite comme pour l'erismature à tête blanche, à l'utime moment, mais plus fugace encore... Vous allez penser que je ne reconnais les oiseaux que lorsqu'ils sont à quelques mètres de moi, mais non... Les choses se sont passées comme je les raconte... Je n'en reviens pas moi-même !...