B├ęcassine des Marais (Gallinago gallinago)

La bécassine des Marais se reproduit en France, dans une bonne partie du pays... Mais pas en Limousin... Ou on l'ignore... Ou personne ne l'a trouvée...

C'est un oiseau qu'on peut rencontrer un peu partout, sur des marais, en bord d'étang sur des vasières, voire exceptionnellement en bord de mer... La meilleure période, c'est le passage postnuptial : fin d'été et début d'automne... Les effectifs enflent sensiblement et certains sites sont alors fréquentés très assidûment : grand lacs et plans d'eau surtout en Brenne, mais aussi en Limousin, vasières des étangs lagunaires catalans et audois, Camargue...

16 05 03 lochindorm 3

Il s'agit d'une espèce relativement farouche et difficile à approcher... L'envol est prompt et l'observation depuis un observatoire ou un affût s'avère la meilleures des tactiques...

Pour ce qui est des comportement nuptiaux, j'en ai été témoin tout d'abord en Ecosse... J'ai passé une nuit dans un affût pour observer des tétras lyres dans une tourbière, non loin de Tomintoul, dans les Highlands... Là, les bécassines ont paradé et "chanté" toute la nuit... Impressionnant : des cris aigus suvis de "bêlements d'agneau", sonores et troublants, provoqués par le plumage de l'oiseau qui vibre en se retroussant, pendant la chute volontaire ponctuant le vol nuptial... Difficile de dormir, mais inoubliable, par le son, l'ambiance et la désolation du site où je devais être le seul être humain à plusieurs kilomètres à la ronde...

18 06 25 kidafell 02

Et puis l'Islande, fin juin début juillet, avec une explosion absolue de cette espèce... Des oiseaux partout...

18 06 26 dadastadirPendant tout le séjour, les manifestations sonores de cette espèce ont constitué le fond musical et l'ambiance générale... Où que ce soit et tout le temps... Cris divers, chants, ronflement des plumes extérieures de la queue (qu'on voit très bien sur la photo précédente)... Et 24 heures sur 24, puisqu'il ne faisait jamais nuit !...

18 07 01 flatey 4

Des oiseaux en vol et des oiseaux posés... Dans les fermes, sur les toits des maisons, sur les cheminées, au sol, au bord des routes... Généralement plusieurs en vol ensemble, détectées à conditions qu'on écoute et qu'on lève les yeux... Incroyable !...

18 06 28 dadastadir

Non loin du lac Myvatn, à Dadastadir où j'étais hebergé dans une ferme, je voyais chaque matin deux oiseaux qui arpentaient la pelouse et que j'ai photographiés à travers la vitre de la chambre !... Scène d'une incroyable banalité en Islande, invraisemblable en France...