Cisticole des Joncs (Cisticola juncidis)

Facile à reprérer... Un tout petit oiseau qui parcourt de son vol ondulé les herbes, les roselières ou les jonchaies de son territoire... Chacune de ses impulsions est ponctuée d'un tic-tac d'horloge, mais sans le tac... Immanquable... Dans certains milieux, c'est un véritable leitmotiv, un fond sonore, comme le bruit des voitures peut l'être en ville... Très vite, on n'y fait plus attention...

Très abondante en Languedoc-Roussillon, sur les systèmes lagunaires... Aussi en Camargue... Et sur la côte atlantique... Commune en Brenne...

Peu farouche, cette fauvette atypique se pose fréquemment bien en vue, sur de grandes tiges émergeant de son territoire herbeux...

En Limousin, quelques apparitions, ponctuelles, sur des secteurs momentanément favorables... Mais les hivers sont souvent trop rigoureux et je crois que nous sommes à la limite du supportable pour cette espèce sédentaire... Colonisation et disparition semblent s'enchaîner selon des rythmes rapides, d'une année sur l'autre, au gré des mortalités fortes, voire totales, induites par les trop grands froids, et des tentatives d'installation faites lors de printemps plus propices... Ce phénomène explique aisément le caractère exceptionnel des découvertes de chanteurs en Limousin et leur dissémination marquée... 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site