Locustelle Luscinioïde (Locustella luscinioides)

Une seule observation dans de bonnes conditions, très tôt le matin, dans une roselière de l'étang de Canet, dans les Pyrénées-Orientales, tout près du golf de St Cyprien... Très difficile à distinguer des rousserolles effarvattes par le plumage... Il m'a semblé que la forme générale et l'attitude constituaient de meilleurs indices... Aussi le trait sourcillier qui se poursuit à l'arrière de l'oeil... La forme de la queue, "en palette", était sans équivoque... Pas assez de lumière pour la photo, du moins l'ai-je cru...

14 06 26 rio brazos 03

Plusieurs observations et contacts sonores le long du Rio Brazos, au milieu des rizières, en Espagne un peu au sud de Séville... Des chanteurs parcimonieux, très tôt le matin, fin juin... Le chant est un bourdonnement assez sonore émis sur une fréquence plutôt basse pendant plusieurs dizaines de secondes... On était en fin de période de reproduction et les chants que j'entendais; bien que caractéristiques, étaient très brefs, duraient un instant seulement et ne permettaient pas de localiser leur auteur... Très difficiles à découvrir dans les grands roseaux... Très nombreuses rousserolles effarvattes dans le même secteur et malheureusement, elles sont plutôt ressemblantes au permier coup d'oeil...

14 06 26 rio brazos 04

Les photos ont été faites au flash, sur ce site d'Andalousie, dans la pénombre de l'aube... Après le lever du soleil, je n'ai plus vu d'oiseau identifié avec certitude, même si j'en ai entendu comme je l'explique plus haut...

Une visiteuse d'été... Recherchée aussi dans la Brenne; où elle est présente.. Jamais trouvée... Cette espèce est pour moi problématique...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site