Pouillot Oriental (Phylloscopus orientalis)

Encore une belle invention des naturalistes possédées par la "danse du split"... Ce n'est en fait que le pouillot de Bonelli dans sa version orientale, un peu plus clair, un peu plus gros, avec une voix légèrement différente... Pas grand chose... Mais c'est messieurs ont tracé une ligne droite entre l'Italie et la Grèce, comme un nouveau mur de Berlin et ont décidé que d'un côté, c'était les pouillots de Bonelli et de l'autre les pouillots orientaux.. Et paf ! le tour est joué... N'importe quoi... Il va de soi qu'il s'agit de deux races de la même espèce... Mais si certains scientifiques maîtrisent aujourd'hui l'ADN et ses formidables enseignements, je leur conseillerais cependant de ne pas délaisser quelques rudiments de culture littéraire et épistémologique, de revoir en substance le sens des mots "espèce", "race" et "variété"... Sinon, des raisonnements comme le leur, accrédité par toute la doxa mondiale accouchera un jour d'un monstre pour parler peut-être de "l'homo sapiens" et de "l'homo orientalis", ce dernier étant un peu moins grand, un peu moins clair, avec une voix légèrement différente...

13 05 11 birecik ibis 1

En tout cas, j'ai vu l'oiseau de la photo à Birecik, en Turquie, assurément du bon (ou du mauvais ?) côté du mur, donc je le mets à mon crédit comme espèce... Je ne pensais pas trouver cette "variété" ni ne la cherchais... Je vais même pousser l'humilité jusqu'à raconter comment je l'ai "cochée" : je photographiais une hypolaïs pâle qui chantait dans un arbre, entrant dans le feuillage et sortant sans cesse... Machinalement, je prenais mes clichés en discutant avec des gens... Ce n'est que le soir, en regardant mon butin de la journée, que j'ai vu qu'en une occasion, c'est un autre oiseau - un pouillot oriental - qui était sorti du feuillage et non l'hypolaïs... Pas de quoi être fier quant à la méthode, mais le résultat est là...

Je suis incapable de dire quel était le statut de cet oiseau : halte migratoire ou reproducteur... J'opterais pour la première hypothèse en me fiant à la littérature qui ne le signale pas en ces lieux... Mais allez savoir...

17 03 25 eilat birding center 01

Plus tard, des observations en Israël... En mars, en pleine période migratoire... Il y avait des oiseaux partout, souvent mêlés à des pouillots véloces : depuis les grandes villes jusqu'aux oasis... Pas de questionnement sur leur statut : l'espèce n'est pas censée se reproduire ici...

17 03 25 eilat birding center 02

J'ai été assez mauvais pour la photo... Comme souvent quand des oiseaux sont très abondants, j'ai tendance à les oublier et à rechercher la "bête rare"... Pourtant les opportunités excellentes étaient forcément nombreuses !...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site