Lagopède d'Ecosse (Lagopus lagopus scotica)

Espèce ou sous-espèce du lagopède des saules ?... Autrefois espèce, aujourd'hui sous-espèce... Mais je crois que si l'on devait se conformer à la tendance actuelle du "split" compulsif, cet oiseau aurait largement droit au statut d'espèce... Les différences morphologiques entre les deux sont très importantes, les comportements et l'habitat aussi... Enfin, la question de la fertilité ne se pose pas puisque les aires de répartition sont totalement séparées... En ce qui me concerne, le statut de sous-espèce ne me pose pas de problème, mais si l'on considère les délires tels que mésange bleue / mésange nord-africaine ou pouillot de Bonelli / pouillot oriental, je ne vois pas pourquoi la cohérence de système pourrait conduire à autre chose qu'à l'élévation du lagopède d'Ecosse au rang d'espèce... Certainement la génétique aurait-elle son mot à dire, mais ce n'est qu'un critère parmi d'autres, peut-être nécessaire, certainement pas suffisant...

16 05 03 lochindorm male 03

Mâle

Bref, j'ai vu ces oiseaux en Ecosse et nulle part ailleurs, cela va de soi... Les landes constituent leur habitat... Certains lieux accueillaient des populations que je qualifierai de pléthoriques... Toujours dans les Highlands... Je citerai, pour ceux qui pourraient être intéressés, les pentes du Cairn Gorm (depuis le parking jusqu'à la première station du funiculaire) et les rives du Lochendorm, près de Grantown-on-Spey... Il y a d'autres sites, mais ceux que je viens de citer sont productifs à coup sûr...

Les mâles sont très démonstratifs, tant en manifestations sonores qu'en apparitions physiques... On les voit souvent posés sur des rochers ou des tertres, d'où ils surveillent leur territoire... Ils semblent apprécier le soleil...

16 05 02 cairn gorm mountain femelle 01

Femelle

Les femelles sont nettement plus discrètes et se tiennent souvent invisibles dans la végétation, près de leur partenaire... Leur plumage est plus cryptique... Elles ne révèlent souvent leur présence qu'au moment de la fuite... J'ai dû voir une femelle pour dix mâles...

16 05 02 cairn gorm mountain male 05

Mâle

Les "coqs" ne sont pas farouches et se laissent approcher facilement, pour peu qu'on évite les mouvements brusques et que la progression soit discrète... J'ai eu l'impression qu'ils n'étaient pas très malins... Ces comportements s'illustrent parfaitement quand on considère le nombre d'oiseaux percutés par des voitures dans toutes les zones occupées...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×