Pie Bleue (Cyanopica cochi)

Ne la cherchez pas ailleurs que dans la péninsule ibérique... Et encore, il faut descendre au sud de la Castille pour trouver les plus septentrionales... Ou alors il faut aller en Chine... Imaginez la distance entre ces deux populations et cherchez à comprendre le jeu de la nature et du temps... Certains pensent à une introduction ancienne, d'autres évoquent deux espèces différentes (ce qui vu la similitude n'explique rien au demeurant)...

L'espèce peut se montrer extrêmement farouche dans certains milieux et très confiante dans d'autres, lorsqu'elle vit au contact de l'homme, notamment sur des parkings ou des aires de pique-nique... Regardez dans les arbres et à terre... 
 

J'ai fait toutes mes observations dans le sud de la Castilla y Leon, en Andalousie dans la Doñana et dans le nord de l'Extremadura, où j'ai rencontré plusieurs bandes, remuantes et difficiles à dénombrer... Le comportement de l'espèce, hormis sa confiance locale envers le genre humain, m'a semblé plus proche de celui du geai des chênes que de celui de la pie bavarde...
 

L'individu de la photo précédente m'interpelle, du fait de sa calotte hérissée et pointillée de clair... Peut-être un juvénile, mais je n'ai pas de documentation... Peut-être une maladie ?... Une salissure ?... Si vous avez une explication, je suis preneur...

Ah, j'oubliais : c'est une très petite pie...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site