Caille des Blés (Coturnix coturnix)

Le seul migrateur de la famille...

Chant typique et souvent nocturne... Trois notes... Printanier... Devenu très rare en Limousin où je ne l'ai pas entendu depuis des années... La caille chante surtout au lever et à la tombée du jour, mais aussi la nuit... 

Je pense que les techniques agricoles sont les principales responsables du déclin spectaculaire de cet oiseau dans ma région... Ici, c'était les champs de blé qui l'attiraient : le blé est désormais rare et les moissons précoces, alors...

Alors il faut chercher ailleurs... Dans l'herbe... Steppes espagnoles, pelouses d'altitude ou plateaux couverts de graminées, comme à Calern, dans les Alpes-Maritimes, d'où provient le cliché...

09-05-28-calern-1.jpg

Cette photo est l'une de mes préférées... J'en suis fier... Là !... Pour la difficulté qu'elle représente... L'espèce est extrêmement difficile à observer à découvert... De petite taille, elle se faufile dans la végétation avec un sens de la discrétion affirmé... Seul sa voix la signale et même alors sa localisation reste incertaine... Ou alors, elle s'envole juste avant qu'on lui marche dessus...

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site