Bouscarle de Cetti (Cettia cetti)

Comme avec pas mal d'espèces, j'en vois partout, sauf, en Limousin... Il faut de l'eau ou des marais et une végétation arbustive et épaisse... Je ne comprends pas, car nous avons quand même quelques trucs comme ça, ici... Mais rien à faire... La zone est évitée comme le périmètre de Tchernobyl...

Autrement : façade atlantique, littoral méditerranéen, étangs de la Brenne... Tout ce que vous voulez...

C'est un oiseau discret... Toujours dans le couvert... Un peu comme le rossignol, auquel il me fait d'ailleurs penser par l'aspect... Mais pour la voix, je crois qu'on peu parler d'un caractère plutôt exubérant... De vrais rafales de mitraillette, sonores et crépitantes... Impossible à confondre... On jette un oeil dans la direction d'où vient l'alarme ou le chant et on voit un bruissement dans le feuillage, une ombre furtive qui se déplace sans arrêt, rien de plus... 

Pas évident pour la photo en pleine lumière... Celle de l'article a été faite dans les Pyrénées-Orientales, au bord de l'étang de Canet, dans des tamaris épais, à proximité de l'eau, milieu particulièrement apprécié par l'espèce, mais bien difficile à pénétrer...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site