Locustelle Tachetée (Locustella naevia)

Très difficile à voir... La plupart du temps, elle est cachée dans l'herbe ou dans le feuillage épais des arbustes de son environnement... Elle se montre rarement à découvert... 

Je ne peux pas dire que j'ai fait vraiment beaucoup d'observations... En fait, j'ai rarement vu la bête... Le plus souvent, j'ai seulement entendu son chant... Une véritable stridulation d'insecte, sur un registre très élevé qui maintient une note unique pendant de très longues secondes... Il faut l'avoir entendu au moins une fois pour ne plus se tromper... On est là, on marche dans l'herbe haute ou en bordure d'un pré humide et on perçoit ce crissement, sans trop savoir le localiser... Pensez aux sauterelles !...

La Brenne et l'étang des Landes, en Creuse, sont les sites où j'ai noté régulièrement la présence de l'oiseau...

La chance m'a souri avec l'installation ponctuelle, pendant une saison unique, d'un couple en Haute-Vienne, sur une friche humide parsemée de joncs et de graminées, plantée de bosquets de saules et traversée par un ruisseau... Cette localisation précise, pas très loin de chez moi, m'a permis de réelles observations et les photos de l'article... Il m'a fallu beaucoup de patience... Et ce n'est pas mon fort !...

09-06-01---Folles-3.jpg

En hiver, direction l'Afrique pour cette fauvette aquatique très discrète...

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site